« Mathématiques » et « s’amuser », ce sont 2 mots qui ne vont pas toujours ensemble. Faire des jeux de mathématiques n’est pas très populaire non plus : les mathématiques sont considérées comme extrêmement compliquées. À croire que des compétences cognitives extraordinaires sont nécessaires pour faire des maths. Vous saviez que l’intuition mathématique est présente dès la naissance ?  Véronique IZARD, chercheuse en sciences cognitives au CNRS, a mené des expériences dans une maternité, elle nous apprend que les nourrissons sont sensibles à la numérosité et sont capables de réaliser des opérations arithmétiques. Voici une conférence sur l’Intuition mathématiques dès la naissance :

Conférence : Intuition mathématiques dès la naissance – Véronique IZARD

Les compétences, on les a, peut-être c’est l’envie qui nous manque. Ceux qui préfèrent les défis peuvent être encouragés par la complexité et la difficulté des mathématiques. Lorsqu’on fait de maths, chez la plupart de personnes, un sentiment d’incapacité s’installe – même chez les plus forts. On pense que les maths sont inaccessibles à notre compréhension, on perd la patience et on désespère. En plus, la façon classique, prédominante et compétitive d’apprendre les maths nous pousse à oublier le plaisir d’explorer, de découvrir, de se tromper et d’essayer à nouveau. Nous oublions aussi que l’essentiel du travail mathématique est de réfléchir à un problème ou plusieurs problèmes à la fois : le processus est lent et créatif. Les calculs seront l’étape subséquente à cette réflexion. 

Un matheux qui peut vous inspirer

Alain Connes est un grand mathématicien français, il est professeur à l’Institut des Hautes Études Scientifiques (IHES) et au Collège de France. Il a reçu la médaille Fields en 1982 – vous avez peut-être déjà entendu parler de cette médaille – c’est comme « le Prix Nobel » de mathématiques. Il est un grand orateur : je vous invite à l’écouter sur l’émission « Les Savanturier », ou bien à le regarder raconter son parcours lors du séminaire « Maths pour tous » à l’École Normal Supérieure.

En mathématiques, il n’y a pas d’autorité !

Alain Connes

Dans le livre « Les Déchiffreurs, un voyage en mathématiques », Alain Connes ainsi que d’autres mathématiciens nous partagent ces réflexions sur les mathématiques. Il définit les mathématiques comme une usine de concepts pour comprendre, en particulier le monde qui nous entoure. À propos de matheux il affirme : « on ne devient pas mathématicien en apprenant, on devient mathématicien en faisant de mathématiques. Donc ce n’est pas le savoir qui compte, c’est qui est important, c’est le savoir-faire ».

Quelques outils pour travailler les maths

On progressait davantage en séchant devant un problème de géométrie qu’en absorbant toujours plus de connaissances mal digérées. Ainsi, on commence à devenir mathématicien plus ou moins par une acte de rébellion !

Alain Connes

Il n’y a pas de techniques magiques pour faire de maths: chacun-ne a son propre chemin à construire. À travers le jeu, j’ai trouvé des pistes pour que mes enfants aient le plaisir de tracer leur chemin mathématique. Je vous partage des activités pour jouer, elles font appel aux mathématiques de manière directe ou indirecte.

Construisons notre propre chemin mathématique

Sudoku des couleurs

Le sudoku est un jeu très populaire, il s’agit de remplir une grille avec 9 chiffres sous un système de règles. Pour arriver au but du jeu, nous faisons appel à la logique. Nous utilisons quelques principes employés pour faire une démonstration mathématique, comme celui d’exclusion, implication et raisonnement par l’absurde. Voici une version facile pour les enfants.

Niveau Facile : à partir de 4 ans

Grille de 3 X 3

Matériel

  • Une grille de 3 X 3 cases, c’est-à-dire un tableau carré de trois colonnes et trois lignes (vous trouverez ci-joint un modèle).
  • Trois « jetons » de la même couleur, en trois couleurs différentes. Par exemple : trois jetons blues, trois jetons rouges et trois jetons jaunes.

Astuce de fabrication : vous pouvez fabriquer les jetons en carton ou bien vous pouvez utiliser des bouchons de bouteilles en plastique, des perles, des cubes, etc.

But du jeu

Placer les neuf jetons sur les neuf carrés de la grille de façon à ce que chaque ligne et chaque colonne contiennent les trois couleurs différentes. Il ne doit pas y avoir deux fois la même couleur sur une même ligne ou colonne.

On peut augmenter la difficulté en faisant un tableau de quatre colonnes et quatre lignes.

Niveau Intermédiaire : à partir de 6 ans

Sudoku de quatre couleurs

Matériel

  • Une grille de 4 X 4 cases, c’est-à-dire un tableau carré de quatre colonnes et quatre lignes. Dans cette grille – à la différence de celle de 9 cases – nous allons identifier quatre régions : quatre carrés formés par quatre cases comme dans le modèle ci-dessus.
  • Quatre jetons de la même couleur, en quatre différents couleurs. Par exemple, quatre jetons bleus, quatre jetons noirs, quatre jetons blanc et quatre jetons jaunes

Pour la fabrication mêmes recommandations que pour celle de 9 cases.

But du jeu

Sudoku à la Mondrian

Placer les seize objets sur les seize carrés de la grille de façon à ce que chaque ligne, chaque colonne et chaque région contiennent le quatre couleurs différentes. L’idée est de trouver plusieurs configurations de couleurs qui respectent la règle. N’oubliez pas de les noter pour éviter de faire la même configuration.

On peux jouer en solo ou à deux. Pour éviter la compétition, j’ajoute toujours une règle : travailler en équipe pour trouver un ou deux (ou plus pour le plus courageux) configurations différentes.

Pentamino

Un pentamino est une figure géométrique constituée de 5 carrés accolés par un de leurs côtés. On considère que deux configurations de 5 carrés sont en réalité le même pentamino, si je passe d’un configuration à l’autre en faisant un rotation ou réflexion (en miroir).

Pentamino associé à la lettre I

Par exemple : le pentamino associès à la letrre I est formé en posant un carré au-dessus de l’autre ou bien un carré après l’autre, comme le montre le dessin ci-dessus. Les deux configurations sont équivalentes, car je passe de l’une à l’autre par une rotation 90 degrés.

Jouer avec les pentaminos nous aider à développer de compétences géométrique dans l’espace. Nous pouvons nous approprier ce concept (très abstrait pour les enfants) en manipulant par exemple quelque chose de très familier : les cubes. L’idéal est d’associer une expérience sensorielle, physique ou visuel à un concept.

Niveau intermédiaire + : à partir de 8 ans

Matériel

  • Cinq cubes
  • Une règle, une feuille, un crayon

Astuce de fabrication : vous pouvez fabriquer les cubes en origami. Voici le tutoriel de Micmaths.

But du jeu

À l’aide de cubes, il faut trouver et dessiner tous les pentaminos – utiliser la règle pour bien tracer les carrés. Une piste : il y en douze et chaque pentamino peut être identifié à une lettre.

Trop difficile ? L’image suivante peut vous aider.

Quelques pentaminos : I L Y T U

Niveau avancé : à partir de 10 ans

Nous allons tracer une grille de 5 x 5 cases, c’est-à-dire un tableau carré de cinq colonnes et cinq lignes. Dans cette grille, nous allons identifier cinq régions en forme de pentaminos comme ci-dessous :

Pavé de cinq pentaminos

But du jeu

Placer les lettres M, A, T, H, S dans les cases de la grille de façon à ce que chaque ligne, chaque colonne et chaque région contiennent qu’une seule fois les lettres du mots « maths ».

Trop difficile ? Une petite astuce : on peut utiliser de jetons ! Il faut fabriquer 25 jetons en carton, on écrit sur cinq jetons la lettre M, sur cinq autres la lettre A, etc. Sur la première ligne de la grille, on écrit MATHS.

Trop facile ? Voici une autre grille.

Pavé de cinq pentaminos

Pour les parents

But du jeu : s’amuser avec les enfants en faisant ce que vous aimez faire – pour moi, c’est faire de maths. Heureusement, nous sommes tous différents ! Vous voulez partager une activité avec la Petite Gazette ? Écrivez nous à l’adresse suivante :
lapetitegazette@yahoo.com

Je vous ai dessiné une représentation de la suite de Fibonnacci, en utilisant un logiciel de maths : Geogebra. Essayez de la reconstruire.

Article rédigé par Séléné

2 commentaires sur « 21/03/2020 – Et si on jouait avec les maths pendant le confinement ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.