« Flores » veut dire fleurs en espagnol, il est aussi un nom de famille très commun chez moi. Dans mon pays d’origine, on porte deux noms : celui du père et celui de la mère. Mon nom maternel est « Flores », il nous va très bien, et même si tous les membres de ma famille n’ont pas la « main verte », un amour particulier pour les plantes se préserve depuis des générations. Mon arrière-grand-mère, par exemple, cultivait des orchidées pour les vendre, ma mère l’accompagnait au marché de fleurs.

Photos : Bérénice Osobampo et Patricia Flores

« Printemps » signifie la première saison de l’année, c’est le temps de jeunes pousses. À chaque début de printemps, l’envie de jardiner est plus forte que moi, des idées m’envahissent et – comme tout le monde – j’aime cette période où je peux profiter de la douceur du climat pour réaménager mon petit balcon. Les plantes me procurent du bonheur. Ce printemps – si différent – nous rappelle l’importance et la fragilité de la vie, et je tiens d’autant plus à mener mon projet floral. Vu les circonstances, je prendrai ce temps pour nourrir mes idées et j’attendrai patiemment ce jour. Je sais qu’il faudra rester positive et s’adapter aux imprévus.

Entre-temps, les enfants et moi, avons fabriqué des fleurs (loisirs créatifs), nous nous sommes renseigné pour apprendre à bouturer et pour mieux entretenir nos jeunes pousses, nous avons semé des graines – peut être aussi de manière symbolique, et j’ai tracé quelques rosaces.

Nos nouvelles expériences en jardinage

« Bouturage » est la technique pour multiplier certaines plantes, il s’agit de donner naissance à une plante à partir d’un morceau de la plante-mère, par exemple d’une feuille, d’un tige ou d’une racine. Pour bouturer, il faut tenir en compte du type de plante et de la meilleure période pour le faire. Nous avons essayé avec une plante grasse à fleur, le « Kalanchoé » – plante très populaire chez les fleuristes. Mais on peux le faire avec une carotte, un ail, l’ananas, le gingembre, le céleri, ou encore la salade verte.

Nous avons commencé par construire une petite serre avec des emballages plastiques et un fils. Après avoir désinfecté les ciseaux, nous avons coupé quelques « têtes » – de la plante mère – que nous avons toute de suite remises en terre. Finalement, nous les avons confinées à l’intérieur de notre petite serre.

En outre, nous avons fait germer le noyau d’un avocat. Dans notre petite famille, cela devient une tradition. Après avoir enlevé les restes de la pulpe du noyau d’avocat, nous avons piqué le noyau avec 3 cure-dents. Nous l’avons déposé dans un verre rempli d’eau comme sur la photo. Nous croisons les doigts pour qu’il devienne un joli avocatier.

Nous avons eu des belles surprises : les pépins de pommes que nous avons mis dans un bac, ont germé ! En plus, des petites feuilles sortent discrètement d’uns tige de petit pommier que nous avions cru mort. Nous allons nous occuper d’eux.

Fleurs avec des rouleaux de papier

« Upcycling » est un anglicisme pour désigner l’action de transformer un déchet en un objet de valeur. Nous avons « upcyclé » nos rouleaux de papier toilette en fleur ! Pour faire les fleurs, nous commençons par faire les pétales – après avoir aplati les rouleaux, il faut couper des cylindres de petit hauteur.

Il est recommandé de les couper de la même taille, mais nous sommes rebelles et avons une inspiration très asymétrique. Ensuite, nous avons peint de différentes couleurs les pétales. Pour créer les fleurs, on attache les pétales et pour cela nous avons utilisé des fils, ou des attaches métalliques (des emballages), car au début nous avons essayé la colle est cela n’a pas marché. Sur un petit bâtonnet, nous avons accroché nos fleurs.

Rosaces, fleurs avec le compas

« Un cercle », par définition, est l’ensemble de points équidistants à un point que nous appelons le centre. Le rayon d’un cercle est la distance entre ces points et le centre. Attention : le centre du cercle ne fait pas partie du cercle.

On peut dessiner des fleurs à six pétales en ne traçant que des cercles du même rayon, alors j’ai pris mon compas. Voici les consignes.

  • Tous les cercles qu’on va tracer sont du même rayon. Le rayon choisi sera égal à la longueur des pétales.
  • On commence par tracer un cercle de centre O.
  • On choisit n’importe quel point du cercle (pas le centre !), on l’appelle P.
  • On trace un cercle de centre P et du même rayon que le premier cercle.
  • Si nous avons fait bien les choses, alors ce nouveau cercle passe par le centre de l’autre cercle, c’est-à-dire par O.
  • On obtient alors deux cercles qui se croisent. On identifie les deux points d’intersection, c’est-à-dire, ces points où les deux cercles se croisent.
  • On choisit un de ces deux points d’intersection, on l’appelle A.
  • On trace un autre cercle de centre A et du même rayon que les cercles antérieurs.
  • Si nous avons fait bien les choses, le nouveau cercle passe par O et P.
  • Soit B le point d’intersection du nouveau cercle et du cercle de centre P.
  • On trace un cercle de centre B et du même rayon que les autres cercles. On remarque que ce nouveau cercle passe par A.
  • On choisit le nouveau point d’intersection du nouveau cercle et du cercle de centre P, on l’appelle C.
  • On trace un cercle de centre C.
  • On choisit le point d’intersection du nouveau cercle et du cercle de centre P, on l’appelle D.
  • On trace un cercle de centre D.
  • On choisit le point d’intersection du nouveau cercle et du cercle de centre P.
  • Si nous avons bien fait les choses, le point E est aussi sur le cercle de centre O.
  • On trace le dernier cercle de centre E.
  • À l’intérieur du cercle de centre P, nous retrouvons une rosace.

On peut répéter la même procédé pour chaque cercle et point d’intersection.

Rosaces

Ensuite, on peut mettre un peu de couleur et/ou dessiner d’autres figures géométriques.

On peut faire aussi un mandala très simple

D’autres idées ?


Article rédigé par Sélene

Un commentaire sur « 31/03/2020 – Fleurs, upcycling et encore de maths »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.