Afin d’affronter cette période tant redoutée du « All I want for christmas is… » de Mariah Carrey, j’ai décidé cette année de m’aventurer dans de nouvelles contrées accompagnée du « enfermée, confinée, Kaz la toujou penpan ».

Bref, j’ai décidé d’essayer le DIY spécial Noël.

Qui dit home-made, dit « Pinterest », le Saint Graal de la ressource en travaux manuels. En bonne élève que je suis, j’ai donc passé quelques soirées sur le site afin « d’épingler » (car qui dit DIY dit nouveau vocabulaire à intégrer) de magnifiques réalisations qui apparaissaient toutes comme « facile » de réalisation.

Bref, après trois soirées, j’étais à 100 épingles et un tableau consacré et totalement désordonné de « made it yourself ».

Ecologiquement parlant, j’étais fière de ma démarche, l’un des objectifs du DIY étant de créer du fabuleux en réutilisant, sonnant ainsi le glas d’une consommation raisonnée. Après avoir dressé la liste des fournitures nécessaires aux réalisations : rouleaux de papier WC, pots de yaourts (ayant entraîné chez nous une hausse de la consommation de produits laitiers), il me fallait acheter quelques produits annexes.

Bref, Cultura faisait des promotions et après quelques ajouts dans mon panier, mon ticket affichait « easy to spend money »

Equipée, je dispose tout le matériel nécessaire aux réalisations, papier de soie, pots de yaourt, peinture, feutres, paillettes….tout minutieusement installé selon ma maniaquerie légendaire….

Bref, je me sens l’âme d’une Marie Kondo des travaux manuels.

C’est alors que je sors l’arme fatale….le Pistolet à colle ! D’une utilisation présentée comme évidente et facile, je me retrouve avec des fils interminables de colle qui viennent enguirlander la tablette que je dois rallumer pour suivre le tutoriel pinterest, tout en ajoutant la paillette, car oui le pistolet à colle, colle !

Bref, la tablette est customisée « Christmas is coming », je vais contacter Apple pour leur présenter le produit

L’autre problème avec les travaux manuels c’est ce qui est présenté comme « réalisable en 10 minutes »…Le minuteur doit être le même que chez IKEA qui assure le montage d’un meuble en 1 heure quand toi, individu normalement constitué, tu en mets 8.

Bref étant une personne réelle, après 8 heures de création, mes réalisations ressemblent aux épingles pinterest si on les regarde à 1 mètre les yeux fermés.

Bref, un week end plus tard, trois kilomètres de fils de colle après et avec désormais un carrelage pailleté, je peux cocher ma case « Yes i did it », mais pour Pâques j’irai aider les lapins à cacher les œufs dans le jardin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.