4 septembre 2018, parée d’une robe ajustée, cheveux peignés, maquillage léger et boule au ventre bien installée… ma fille de 2 ans ½ faisait sa rentrée en petite section de maternelle à l’école Courrège. Durant trois années, j’allais découvrir des choses que je n’aurai jamais soupçonnées …
Bref, je me suis retrouvée coincée entre deux sketchs de Foresti «Si l’on savait ce que rapporte la maternité, on hésiterait davantage à mettre des enfants au monde ! » et « Les mamans calmes qui ne crient pas et ne courent pas devant l’école ».

Je dirais que les trois années de maternelle couvrent plusieurs thématiques phares :

1 / La vêture des enfants de la maman calme VS les fringues du matin pris à l’arrache dans la commode

J’avais flâné en boutique, rêvassant devant les robes d’écolière accompagnées de jolis rubans à nouer dans les cheveux : ce côté british que j’affectionne tant … J’ai mis un mois avant de comprendre !
Bref, après 3 robes dézinguées par les diverses activités en classe ou dans la cour de récré, le départ en trombe du matin à coup de « on va être en retarrrrrrrrrrrrddddddddd », la manche en dentelle qui sert de serviette de table (voir point 5) on se limite vite à « dents lavées et fringues à demi repassées ».

2 / La découverte de l’adoption et la customisation de la maison

Des dessins très art déco, en passant par les marrons, sans oublier LA FEUILLE de l’automne toute déchirée mais dont il faut prendre soin : ton appartement ressemble plus à la grotte des Pierrafeu qu’à la dernière couverture du Elle Décoration… Mais il y a une adoption bien pire que celle-là, ceux dont on a toujours entendu parlé mais qu’on pensait éradiqués…et qui reviennent chaque année : LES POUX !
Bref en trois ans tu laisses 1/3 de ton budget à la parapharmacie.

3 / La sensation d’être parfois totalement dépassé voire « demeuré »

Il y a ton enfant qui te rapporte tout ce qu’il apprend à l’école, et tu trouves ça fabuleux et tu peux même être ému jusqu’au moment où il t’apprend des choses que toi tu as oubliées depuis longtemps car t’es plus Pinterest et Instagram que Nicolas Hulot …
Tu as donc souvent l’impression de passer pour un demeuré auprès de ton enfant qui te regarde en te disant « Quoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ??? Tu ne connais pas ? »
Bref te voilà à 22h en train de faire une recherche documentaire sur la vie des phasmes, sans avoir bien évidemment effacer ton historique Google de ton ordi de boulot. C’est là que tu remercies le télétravail.

4 / La découverte d’un nouveau fuseau horaire

A la maternelle tu découvres également un nouveau fuseau horaire : « Quoiiiiiiiiiiiiiii ??? Ton enfant va à la garderie matin et soir ? Quoiiiiiiiiiii ??? Tu ne peux pas l’emmener pour 8h20, revenir le chercher à 11h30, le ramener à 13h35 et revenir pour 16h ? »
Bref, à l’école maternelle quand t’es un parent qui travaille tu as parfois l’impression d’être une espèce en voie de disparition dans le meilleur des cas, un parent indigne dans l’autre…

5 / Les énigmes

Et puis, il y a aussi des énigmes à l’école maternelle. De celles que l’on n’arrive jamais à résoudre d’année en année : le Rubik’s cube des serviettes de la cantine.
Bref, 500 serviettes en papier en moyenne chaque année par parent … et il y a toujours un moment où ton enfant s’essuie avec sa manche parce qu’il n’y avait plus de serviettes à la cantine.

6 / Le nouveau héros de ton enfant

A la maternelle, ton enfant rencontre son nouveau Dieu. Celui qui est sur un piédestal. Celui qui régira toutes les réponses de ton enfant : LA MAITRESSE. Et le sempiternel « C’est maîtresse qui l’a dit ».
Bref, au bout de trois ans tu ne luttes plus, tu as compris que la maîtresse avait toujours raison, et que tu passais désormais en seconde position.

7 / Des moments de repères spatio-temporels

Après, ce qu’il y a de bien avec l’école maternelle, c’est que les années passent et elles se ressemblent. Oui, toi parent, tu vas poser tous tes RTT et auras épuisé toutes tes vacances à la mi décembre pour palier le droit constitutionnel des agents du service public …
Bref, parent de maternelle la grève tu connaîtras. Cette feuille bleue rectangulaire où tu entends la marche funèbre de Mozart en fond….tu fermes à moitié les yeux, tu pries, tu invoques, et tu pestes plus d’une fois en vociférant les noms d’oiseaux improbables que ton enfant t’aura appris.

7 / Le monde merveilleux des parents d’élèves

Dès la moyenne section je suis devenue parent d’élève, puis vice présidente de l’APE …
Bref, prof de formation, juriste qui plus est, j’aime les bancs de l’école et j’envisage de me faire soigner….

Le conseil d’école. C’est vrai qu’il y a quelque chose de magique dans ces conseils. Comme la Mairie, qui apparemment a élu domicile en Laponie …
Bref, 6 conseils d’école, jamais vu un représentant de la mairie, on m’avait pourtant bien dit que le Père Noël apportait des cadeaux aux enfants sages …

Mais le pire dans tout ça ? Car il y a pire. Il y a le parent. Le parent chiant, le parent qui pense tout connaître, le parent qui est à la fois instit, ATSEM, psychologue, spécialiste de la pédagogie, nutritionniste …
Bref, on est tous le parent chiant d’un instit et j’espère qu’à l’école Courrège on ne nous en voudra pas trop d’avoir été ce parent pénible dont tout le monde se moque mais qu’on est tous un peu dans le fond…

Trois ans. Une page qui se clôture. Des choses agaçantes, des choses énervantes, mais aussi et surtout de superbes moments qui ont permis aux enfants de se construire, de grandir, de sourire, et d’être heureux …
Et derrière l’humour parfois un peu cynique, un brin de nostalgie, une gorge un peu serrée : bref, j’ai maintenant hâte d’aller au CP.

PS: Je dédie cet article à toutes mes copines rédactrices de L@ Gazette, ces mamans qui coiffent au poteau la Maman Calme de Foresti et qui m’ont permis de traverser ces trois années. Infiniment, merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.