Aller à l’école à pieds avec ses voisins, c’est le principe du « pédibus » (qui ne porte pas très bien son nom, puisqu’il n’y a pas de bus ici, tout se fait en marchant!). L’idée est que les parents se relaient chaque jour pour accompagner à l’école en marchant non seulement leurs propres enfants, mais aussi les enfants des voisins.

les avantages

En plus de l’aspect pratique et gain de temps pour les parents les jours où ils n’accompagnent pas le pédibus, il y a les avantages liés à la marche à pieds (exercice physique pour les enfants, meilleur mise en conditions pour démarrer la journée et les apprentissages, impact écologique…). Et c’est surtout un super moyen d’introduire plus de convivialité dans notre quartier, de favoriser la solidarité entre les familles, de mieux se connaître et partager des bons moments !

Source: mangerbouger.fr

en pratique

Vous avez peut-être vu la page de la mairie de Toulouse sur le sujet, https://www.toulouse-metropole.fr/missions/deplacement/pedibus ou encore https://reseaumillepattes.org/ … Je vous propose ici de partager mon expérience d’un pédibus que je trouve beaucoup plus simple et plus facile, qui fonctionne depuis plus de 10 ans tous les matins.

Source ADEME

Voici la recette :

  • trouver 1 à 4 autres familles intéressées (même pour un jour seulement par semaine) habitant dans votre rue ou une rue voisine.  Mais comment faire? Pour cela, l’APE va vous aider, en recensant prochainement les familles qui le souhaitent !
  • échanger les numéros de téléphones, adresses email, whatsapp ou autre…
  • en début d’année scolaire ou au démarrage du pédibus, faire un petit planning pour la semaine type (lundi, c’est un parent de la famille A qui accompagne, mardi c’est la famille B…).
  • définir un lieu et un horaire de rendez-vous, et c’est parti !

quelques conseils

  • C’est important que tout le monde habite à moins d’une centaine de mètres du lieu de rendez-vous, sinon, ça complexifie l’organisation.
  • Pour que cela soit simple, il faut limiter le nombre d’enfants pour qu’un seul parent puisse gérer le groupe (on a fait jusqu’à 8 enfants).
  • Même les enfants de maternelle sont les bienvenus, ils se sont tous habitués très rapidement à marcher avec le groupe.
  • En cas de pluie, nous avions eu l’autorisation par l’école pour que les enfants puissent apporter un parapluie et le déposer à leur porte-manteau.
  • Et le plus important : être souple sur l’organisation du pédibus, chacun fait au mieux avec ses contraintes. Rien ne vous empêche d’échanger votre jour de la semaine en cas d’imprévu par exemple, ou de n’envoyer vos enfants au pédibus qu’un jour ou deux par semaine, ou de changer en cours d’année les accompagnateurs selon les jours de la semaine… C’est votre pédibus, avec les règles qui vous vont bien !

En résumé !!!!!

  • c’est pas compliqué ! cela peut même soulager votre organisation quotidienne
  • on se met pas la pression, si on fait juste un jour, c’est déjà ça
  • c’est bon pour la planète
  • c’est bon pour la forme des enfants et la nôtre par la même occasion
  • cela renforce le vivre ensemble et nos relations avec nos voisins

Pour aller plus loin

https://www.mangerbouger.fr/bouger-plus/a-tout-age-et-a-chaque-etape-de-la-vie/les-recommandations-et-conseils-pour-les-enfants-et-adolescents/les-recommandations-pour-les-enfants-de-6-a-11-ans

Article rédigé par Clémence de la commission environnement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.