La naturopathie est un concept encore très flou pour beaucoup d’entre nous. En quoi cela consiste ? Est-ce que cela peut me concerner et/ou concerner mes enfants ? Géraldine, naturopathe et maman d’une élève en petite section maternelle à Courrège, propose de nous éclairer là-dessus et nous donne son conseil du moment.

C’est quoi la naturopathie ?

La naturopathie est une méthode de médecine traditionnelle encore mal connue du plus grand nombre. Certains peuvent la voir comme le fait de se chouchouter avec des plantes, de boire des tisanes toute la journée et d’utiliser bien des curiosités de la nature. Pour d’autres, elle est considérée comme des astuces de grand-mère et enfin, certains la perçoivent comme une restriction de manger toutes les bonnes choses que l’on aime (gâteaux, chips, pizza…).

En fait, la naturopathie c’est un peu de tout cela à la fois, mais bien plus encore : c’est un champ infini des possibles ! Il s’agit par ailleurs de la 3ème médecine traditionnelle reconnue par l’OMS, après la Médecine chinoise et l’Ayurvéda.

Son action est avant tout préventive car elle vise à soutenir et à rétablir la vitalité des personnes par des techniques naturelles permettant à chaque personne d’être maître de sa vie quelle que soit la situation. Elle permet donc une meilleure autonomie et une plus grande immunité par la mise à disposition d’outils tels que : l’alimentation, l’exercice physique, la relaxation, la psychologie, l’hydrologie, des techniques dites réflexes, respiratoires, massages bien-être, pratiques énergétiques, huiles essentielles, plantes, vitamines, etc. qui vont soutenir l’organisme dans sa globalité.

Il s’agit ainsi d’une discipline globale, holistique qui prend en compte tous les plans de la personne (physique, psychologique, social, énergétique…) et qui va aider à rester en forme.

Est-ce que la naturopathie s’adresse aussi aux enfants ?

La naturopathie concerne aussi bien les adultes que les enfants. Prendre soin de soi peut se faire dès le plus jeune âge. En effet, l’immunité se construit dès la petite enfance et même pendant la grossesse.

L’UNICEF a aussi initié l’idée des « 1000 premiers jours », à l’origine dans les pays en voie de développement, qui désigne la période qui va de la conception aux deux ans de l’enfant. Au cours de cette période, l’enfant est particulièrement vulnérable non seulement en raison de sa fragilité naturelle et de sa dépendance aux adultes mais aussi parce que l’environnement qui l’entoure va influencer sa santé future.

Par la suite, l’enfant se construit constamment jusqu’à l’âge adulte, il va bâtir les fondements d’une croissance, un développement psychique, son cerveau va se former, etc. Et ce qu’il se passe avec nos enfants impactera aussi les générations futures. C’est pourquoi il est essentiel d’apporter le soutien maximal pour répondre aux besoins fondamentaux des enfants en vue d’un bon développement. La naturopathie est ici un accompagnement car elle va soutenir des questions telles que le sommeil, l’alimentation, l’organisation des repas, l’hygiène en général, mais aussi la sérénité, la communication, l’oxygénation, essayer de comprendre les différents stades selon Freud…

Le conseil du moment

Pendant l’hiver, nous avons tendance à accumuler des toxines et des surcharges. Le corps a certes besoin de plus d’énergie pour lutter contre le froid et de faire des réserves pendant cette période, mais c’est aussi synonyme d’encrassement avec les raclettes, fondues et autres douceurs hivernales que l’on a ingurgitées, sans parler de la sédentarité qui a pu s’inviter chez nous. De plus, dans nos sociétés modernes, notre organisme est de plus en plus soumis à un nombre croissant d’agressions : pollution, stress, pesticides, etc. provenant de l’extérieur, agressions qu’il importe de compenser de manière active.

Mon premier conseil en ce début de printemps, est donc de bien s’oxygéner après l’hiver. Ça parait évident de prendre l’air, mais on arrive à vite oublier… Les beaux jours sont au rendez-vous en ce début de printemps alors profitons au maximum de ce que la nature nous offre !

S’organiser au mieux afin de prendre le temps de marcher pour amener les enfants à l’école (quand c’est possible) au lieu d’utiliser les transports (ce qui sera aussi beaucoup moins polluant – double bénéfice 😉). Prendre le temps après la journée d’école de regarder les premiers bourgeons qui sortent sur les arbres et assouvir la curiosité des plus jeunes en leur énumérant ce que vont devenir ces petits bourgeons : quelles fleurs ou fruits vont-ils donner ? Observer les jolies couleurs de la nature. Un bonheur pour les yeux et un bienfait pour le corps !

Mais attention, il faut encore rester bien couvert car les températures peuvent être basses le matin et encore fluctuantes selon les jours… !!

Merci à Geraldine pour cet article très utile ! Vous voulez en savoir plus sur la naturopathie et souhaitez pouvoir bénéficier de nouveaux conseils ? Restez connecté à La Petite Gazette !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.