« Quand on partait de bon matin, Quand on partait sur les chemins, À bicyclette, Nous étions quelques bons copains, Y avait Fernand, y avait Firmin, Y avait Francis et Sébastien, Et puis Paulette », c’est en fredonnant ces paroles de ce cher Yves Montand que je suis allée, un jeudi après-midi, accompagner l’activité vélo proposée aux classes d’élémentaire CP1, CP2 et CP-CE1-3.

Au retour des vacances de Pâques, le cycle vélo s’est étalé sur 5 semaines, les après-midis, selon un calendrier élaboré par les enseignants, avec des séances d’environ 1h15 pour chaque classe. Le but de cette activité sportive était pluriel : apprendre le vélo sans petites roues pour certains, développer la confiance et l’aisance pour les plus timides et parfaire la maîtrise pour les plus pratiquants.

Pour débuter la séance, en guise d’échauffement, tous les enfants se rendaient dans la grande cour où certains défis leur étaient proposés : traverser la cours en levant la main, en roulant doucement… Les visages étaient à la fois sérieux et parfois emplis d’appréhension, mais toujours avec le sourire une fois le challenge relevé.

Pour poursuivre la séance, les enfants sont répartis en trois groupes pour les deux activités proposées : la ballade et le parcours.

Pendant qu’un groupe partait en ballade avec un parent accompagnateur, les deux autres groupes se rendaient sur le parcours installé dans la cour noire, un groupe à vélo, les autres aidants, postés aux différents endroits du parcours, accompagnés de l’enseignant et du ou des parents accompagnants piétons. La séance permettant à chaque groupe de tester les différentes activités.

La ballade a permis de développer l’aisance des enfants sur des terrains plus ou moins « sinueux », de leur faire prendre conscience des différents sols et du caractère non linéaire lorsqu’on souhaite partir en excursion à vélo.

Sur le parcours, il s’agissait de se repérer dans l’espace, de mémoriser le parcours marqué au préalable par l’enseignant et d’apprendre à maîtriser la vitesse et l’équilibre (slalom…).

Lorsque j’ai participé à cette séance, 3 semaines de pratique avait déjà eu lieu et chaque enfant maîtrisait son vélo sans petites roues !

Mais ce qui m’a le plus marquée, c’est à la fois, la volonté, le courage, la détermination, le dépassement de soi; mais également, les encouragements envers les camarades ou les moments de réconfort lors des chutes.

Plus qu’une activité sportive, le cycle vélo a permis aux enfants de développer leur confiance en eux, il n’y avait certes pas de Paulette, mais j’ai vu des enfants qui « se sentaient pousser des ailes, À bicyclette ».

Merci aux enseignants de CP d’avoir permis aux enfants de se réaliser dans cette activité vélo.

Un commentaire sur « A Bicyclette avec les CP »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.